Les brèves d’une vie

Paradis volé

Il tremblait, il eut envie de fermer les yeux, puis s’efforça de regarder le canon qui le maintenait en joue, il se raccrocha à sa foi, comme à une main tendue avant de chuter dans le précipice, se rappela les convictions qui lui avait donné envie de se battre, de souffrir pour son idéal, et face à son imminente exécution il eut envie de cracher au visage de cette infidèle, cet être inférieur, cette femme kurde qui le priverait de son paradis et de ses vierges tant méritées.

Reconversion inattendue

Quand il reçut, certes un peu contrit, le prix Nobel de la paix, il réalisa qu’il lui serait désormais impossible d’avouer à quiconque l’erreur d’appréciation de ce fameux soir, où il sauva des migrants d’une noyade certaine à défaut de récupérer le chargement de cocaïne d’une embarcation similaire.

Faiblesse salée

Les yeux exorbités il regardait, haletant, le corps du médecin qu’il venait d’exécuter, il aurait volontiers compté sur l’aide de ce professionnel pour extraire cette satanée pistache de sa trachée, il s’écroula aux côtés de sa victime dont la main serrait encore le sachet de graines verdâtres.

La signature du temps

Elles s’invitent, que dis-je, elles s’imposent, se languissent, paressent sur mon visage, avec la ferme intention de se creuser dans ma chair, comme s’il était naturel de les accepter sans mot dire, sous prétexte qu’elles sont prédestinées à graver leurs sillons autour de mes yeux, en messagères du temps qui passe, ces rides qui soulignent mes sourires.

–> La dernière n’est sans doute pas une nouvelle, mais je la trouvais douce comparée aux trois autres.

=======================================================================================

Il fallait cette fois-ci, écrire une nouvelle en une phrase.

5 Comments

  1. Oui vous avez raison la dernière était bienvenue d’autant qu’elle nous concernent toutes a un moment de notre vie. Bravo pour ces quatre brèves percutantes.Je vais de ce pas lire vos autres textes. Enchantée d ‘avoir fait votre connaissance. à bientôt.

    • christelle-hens

      Bonsoir Alix, Merci d’être venue faire un tour par ici. Je suis ravie si mes brèves t’ont plues ;o) Exercice que j’ai particulièrement apprécié. A bientôt,

  2. Françoise

    Bravo pour ces petites nouvelles.. La dernière
    m’a bien touchée . Il est vrai qu’avec l’âge, elles s’installent sans permission de notre part 😂😂. Comme toujours, ton écriture est fluide. Merci pour ces moments de lecture.

  3. Bonjour Christelle !

    En effet, tu es partie sur des sujets plutôt noirs pour ces nouvelles courtes, l’influence sans doute du fait divers, qui raconte en bref, des scènes soit insolites, soit dramatiques. Une préférence pour la dernière et le prix Nobel de la Paix, les rides parce que même à 30 piges, on commence à se les approprier et le prix Nobel, parce que j’en apprécie beaucoup l’ironie 🙂 ! Par contre, l’histoire des pistaches, je ne suis pas sûre d’avoir bien compris hihi ! Belle journée à toi, au plaisir, toujours ! Sabrina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top